dimanche 19 avril 2015

Le snobisme culturel.

Piou-piou, tu connais sans doute l'adage "La culture, c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale". Mais il existe aussi des gens qui croient leur culture, leurs connaissances d'oeuvres et leur vision des oeuvres mieux que celles de certaines personnes.

Tu comprends pas de quoi je parle ?

"Ha non mais moi je lis des VRAIS livres pas du Marc Lévy !"
Aussi loin que je sache, les Marc Lévy sont des vrais livres et non pas, je sais pas moi, des kouglofs aux framboises.

"Nicki Minaj/One Direction/Louane ? HAN ! Moi j'écoute de la VRAIE musique, pas de la merde commerciale !"
Bizarrement, même Pink Floyd a besoin d'être commercial parfois, ne serait-ce que pour pouvoir vendre des disques histoire de payer leurs factures. Et puis, c'est pas une horreur de faire de la musique qui se vend et qui est populaire non plus.

On pourrait appeler ça du snobisme culturel, plus simplement. En mode "Ma culture est mieux que la tienne !".

Sache que ce n'est pas vrai.
C'est pas parce que tu lis des auteurs japonais du XXème en écoutant du Nick Cave et en crachant allégrement sur "ses putains d'ados hystériques qui pleurent parce que Zayn a quitté les One Direction" que tu es mieux que "ses putains d'ados hystériques ..." ou autres personnes sur lesquels tu aimes te gausser.

Non, tu n'es pas MIEUX cultivé, tu n'as pas une MEILLEURE VISION de la "vraie" culture parce que la "vraie" culture n'existe pas. La culture, c'est quelque chose de très large et de très mouvant et surtout de très subjectif, et personnel.

Tu as ta vision et tes références, d'autres personnes ont les leurs, même pas aussi pointues que les tiennes. T'as pas à te foutre d'eux pour aimer regarder les films de Dany Boon plutôt que du Terrence Malik. Et tu sais pourquoi ?

Parce que les gens font ce qu'ils veulent.

"Ouais mais c'est une honte, avec Internet, ils pourraient chercher à connaître d'autres trucs !"

Je vais te donner un scoop mon p'tit José : Internet c'est bien quand on sait s'en servir et chercher des trucs, c'est cool quand on sait quoi chercher. Aux dernières nouvelles, on a pas vraiment fait de guide "Comment avoir une culture 'béton' histoire de pouvoir enfoncer les autres", guide que tu pourrais écrire toi-même.

Et peut-être même que les gens n'ont pas envie de mieux connaître des réalisateur/rices, et d'autres objets culturels. Peut-être qu'ils sont content de leur bagage culturel déjà. Et t'as pas à les forcer de vouloir en savoir plus, ni à les insulter ou les prendre de haut parce qu'ils ne veulent pas en savoir plus. C'est leur choix. S'ils sont heureux et fiers de ce qu'ils ont, t'as pas à leur chier dessus.

Parce que ça, c'est être une "putain de raclure de bidet ancestral" (merci Mecton pour cette insulte poétique).

Ah oui, c'est bien de dire que les gens veulent pas savoir, qu'ils cherchent pas à être mieux, être plus cultivés ... Mais c'est pas si facile que ça que d'avoir de la culture ni même d'avoir envie d'apprendre/de se cultiver. Il y a des facteurs qui forment ta vision de la culture, tes besoins culturels, ta consommation culturelle et surtout, les objets que tu consommes. Et ouais. 

Une personne pauvre n'aura JAMAIS la même consommation culturelle qu'une personne riche, même si elle a Internet, même si elle a été au lycée, et même si elle habite dans une grande ville avec des lieux culturels (librairies/biblis/cinémas/théâtres/musées/etc).

 Parce qu'elle n'a pas la même disposition face à ce qu'est la culture qui est, comme je l'ai dit plus haut, quelque chose de subjectif et propre à chacun. Parce qu'elle n'a pas le même environnement social que la personne riche, ni les mêmes références lors de ses études, ni les mêmes moyens de consommer, entre autres facteurs.
The Economiss en a parlé récemment sur Twitter : fille de classe moyenne entrée dans un lycée privé très côté, entourée de personnes riches (en mode tours du monde/yacht/fringues exorbitantes) et avec un bagage culturel déjà très conséquent, elle a du apprendre à se fondre culturellement parmi eux et c'est passé par lire/voir/étudier les mêmes choses qu'eux (en dehors du cadre scolaire) et c'était un gros effort de sa part. Personne ne se doutait qu'elle n'était pas "comme eux" parce qu'elle s'est échinée à avoir le même bagage culturel, à diminuer le fossé entre eux et elle, pour ne pas être moquée, être vue comme une "kéké".

Et évidemment, il y a le fameux "les jeunes n'ont plus aucune culture de nos jours !" et j'ai envie de te dire ...


Oui bon, voilà, tu vois mon propos. Les jeunes ont une autre façon de consommer la culture que les personnes plus âgées. Les vieux quoi, pour faire court. Les jeunes ne vont pas forcément aller acheter ou emprunter des livres ou acheter des DVD ou des CD. Ils ont INTERNET.

Internet, c'est fantastique. Internet, c'est magnifique. Internet c'est biiiiien ♪

Quand on sait s'en servir, et les jeunes d'aujourd'hui savent s'en servir, oui !

Ils peuvent donc lire leurs livres sur Internet, les acheter sur Internet voire même lire les avis d'autres personnes avant d'en acheter et peut-être après, en parler eux-mêmes sur leurs blogs/réseaux sociaux/sites dédiés à la lecture ! Et même que les jeunes lisent, OUI MADAME ! Oui, ils lisent moins, c'est vrai, mais la littérature jeunesse est le secteur qui se vend le mieux et si les ados lisent moins, ils lisent de plus gros livres et surtout des sagas (spéciale dédicace à ma cousine Elisa et sa lecture des trois tomes de Divergente en une semaine).

Et la lecture n'est pas le seul indice de bagage culturel : les films, les séries, ils regardent, ils adorent ça. Harry Potter, Hunger Games, Nos étoiles contraires, Attack of the Titans,Teen Wolf, Game of Thrones, Pretty Little Liars ... ça marche ! Les ados s'y intéressent, s'y reconnaissent et participent à la popularité de leurs séries/films par la participations aux fandoms, c'est à dire la communauté des fans autour d'un objet culturel X. Et les fandoms sont des objets culturels particuliers et à plusieurs facettes, j'y reviendrai dans un autre article, je pense. Ils ne les attendent plus à la télé où la saison passe un an après avec un souvent un doublage horrible, ils peuvent l'avoir sur les z'Internets directement. Et en VOSTFR voire VO tout court, de quoi booster leur niveau d'anglais voire de japonais pour les fanas d'anime.

Et si ils participent à l'expansion culturelle, au partage de la culture avec les outils numériques : les réseaux sociaux ne sont pas utilisés seulement pour poster leurs selfies (ouais, t'es beau/belle, assume-toi,aime-toi, ouiiiiiii), mais aussi pour exprimer leur opinions et en discuter sans que tu viennes les faire chier. Parfois même, ils ont des blogs où ils disent ce qu'ils pensent, des comptes blog/tumblr/autres pour montrer leurs créations ou partager des créations et même qu'ils écrivent aussi. C'est fou!
 
"Les jeunes s'en foutent de la culture !"
 

Voilà des jeunes au Rijksmuseum d'Amsterdam devant le tableau La Ronde de Nuit de Rembrandt qui est un putain de gros tableau. Des jeunes qui sont sur leurs téléphones. OMONDIEU ils ont pas honte ! Alors qu'ils pourraient regarder un tableau, un autre tableau et puis des tableaux et d'autres tableaux encore ... (J'ai pas aimé le Rijksmuseum ok ? J'me suis fait chiiiieeer)(VAN GOGH 4EVER)

Peut-être qu'ils s'emmerdent. Et bien, ils ont le droit. T'es pas obligé de tout aimer, hein. Du moment que tu respectes que d'autres aiment.
Peut-être qu'ils viennent de passer dix minutes devant et qu'ils s'accordent une pause pour parler à leurs ami(e)s ou famille via SMS/Facebook/Twitter.
Peut-être qu'ils utilisent leurs SMS/Facebook/Twitter pour dire à leurs proches ce qu'ils ont vu et peut-être même qu'ils disent que c'est cool.

T'en sais rien. Ils ont pas la même façon de consommer que toi, et t'es pas supérieur à eux. Cet article a le même avis que moi sur ce sujet.

Et je reviens sur les One Direction et cie. Les One Direction, ils sont pipou (surtout Harry et son hair porn constant). Ils plaisent aux ados. Ils plaisent à leurs parents aussi. Ils font des chansons qui cartonnent. Bref, ils sont po-pu-laires. Ah merde, les cons ! C'est tout ce qu'il fallait pour qu'on leur crache dessus !

Il y a TOUJOURS eu des groupes qui plaisaient aux jeunes et qui se sont pris des du purin dessus pour ça. Tokio Hotel anyone ? Et ouais. Moi, j'ai beaucoup aimé Tokio Hotel et j'écoute encore de temps en temps. Parce que j'avais fini par avoir honte de les écouter à force d'entendre les gens dire que j'avais pas de goût ou bien des goûts de chiotte, et maintenant, quand je réécoute, je me dis que c'est ni pire ni mieux que les artistes qu'on encense. Et Tokio Hotel, c'était cool parce que ça me faisait bosser mon allemand (Ooomph! et Rammstein aussi).

Et puis, souviens-toi que les Beatles et les Rolling Stones, c'était aussi des groupes à qui on jetait des pierres pour leur côté boys band (surtout pour les 4 mecs à coupe au bol là) et que maintenant ils sont cultes. Comme quoi.

Et même ? Même si les jeunes aiment plus les 1D après ? T'as pas à les faire se sentir mal pour aimer un truc qui les touche, même si c'est marketé pour leur plaire. Du moment que les 1D aiment ce qu'ils font, et que les fans les aiment, tout est bien pour tout le monde. Quand Zayn est parti, des fans féminines ont pleuré et tout le monde s'est foutu d'elles. Voir le nom du lien "Hilarious fan reactions" ..

Wouah. Se moquer d'ados, à une période où elles souffrent déjà suffisament d'insécurité parce qu'une personne qu'elles admirent/aiment quitte un groupe qu'elles aiment et auquel elles sont attachées.
Very mature. Such grown up. Wow.


Et les mecs qui hurlent, pleurent et cassent des voitures/bâtiments parce que leur équipe a perdu, c'est moins moqué. C'est même vu comme banal. Alors qu'il s'agit d'adultes logiquement censés donner l'exemple et respecter la loi et donc ne pas vandaliser pour un truc AUSSI CON qu'un DIVERTISSEMENT tel que le SPORT. (Ouais bon, je sais que t'es le premier à traiter les fans de foot de "gros cons de kékés" José)

Tu sais pourquoi elles pleurent ? Parce qu'elles se sont attachées à Zayn, mine de rien, au fil du temps. Parce que les 1D, comme beaucoup de groupes, sont vus comme inséparables voire comme des frères et donc qu'un d'eux se barre d'un coup bah, ça fait un choc. C'est normal. Tu t'imagines Flea quitter les Red Hot toi ? Bah non. Bah tu chialerais aussi. Sauf si les RHCP sont trop mainstream pour toi.

J'ai bien pleuré quand D'espairsRay s'est séparé ... et je le fais encore, 4 ans après. Parce que c'est un groupe qui m'a accompagnée pendant toute mon adolescence, avec des musiciens doués dans leur art qui sont également des personnes adorables, avec des chansons/paroles qui m'ont souvent réconfortée. Donc, ouais, savoir qu'ils ne joueront plus ensemble (quoique ...), ça m'a fait mal. Merde. J'ai même envoyé une carte postale à Karyu choupidou parce que le mec a fait une grosse dépression suite à la séparation et que je lui devais bien montrer mon attachement à lui et à ce qu'il a fait pour moi via sa musique. Et bien, pour Directioners, c'est pareil.

Je vais arrêter là.

Et avant de cracher sur les kékés (ou autres mots doux que tu leurs donnes), tu balaies devant ta porte et tu arrêtes de péter plus haut que ton cul parce que sache toi, tu es le kéké de quelqu'un d'autre :)


Bisous Forêt Noire-Sachertorte sur vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire